En adelante
(Dorénavant)

Meritxell Martin Calvo et Maël Goldwaser
(création en cours)


Une danseuse, des chaussures, un élastique : une relation à la transmission.       

La danseuse véhicule le bagage lié aux racines.
Cherche - t - elle à renouer ? Oublier ? Partir ? Rester ?
Peu à peu se révèle, inévitable, la trace des racines.
Ces racines qui nous contraignent tout en nous nourrissant.
Partie de soi invisible qui pourtant nous porte et que nous portons.
Paradoxe de l'identité.


"Dans ce travail, je cherche à mettre en évidence une nouvelle façon d’être face à la danse, définir qui je suis dorénavant. Pour cela, je crée un espace dans lequel j'écris, moyennant des techniques d'improvisation et d’exploration liées à la danse contemporaine en laissant surgir les traces que le flamenco a laissées en moi.

Dans cette mise en avant de mes liens à la tradition flamenca, je tente d'abandonner le « pli » pris inconsciemment depuis longtemps : rendre hommage au flamenco, aux mouvements appris, tant de fois répétés, à la recherche d'une forme au détriment du fond et du propos. Je plonge dans une nouvelle façon de découvrir la danse : enlever ce qui couvre, voire étouffe parfois, la tradition.
Au fond, interroger ce rapport à la tradition dont je suis l’héritière ne revient-il pas à me confronter à une question que tout un chacun se pose au moins une fois dans sa vie ? Comme le souligne René Char dans Feuillets d’Hypnos :

« Notre héritage n’est précédé d’aucun testament . » Nous recevons tous sans mode d’emploi manières de faire ou de penser, maximes, habitudes, croyances, un héritage qui coule inconsciemment en nos veines jusqu’à ce que nous décidions, pour ne pas répéter éternellement le passé, de nous l’approprier afin d’ouvrir des voies nouvelles où le hasard, par son coup

de dés, amène enfin l’inattendu."

 

06 32 34 06 22

©2019 Compagnie au pied levé.